CECI n'est pas EXECUTE 14 janvier 1872

1872 |

14 janvier 1872

Dimanche, 14 janvier 1872

Cher comte,

Votre lettre du 12 me parvient ce matin. Je m'empresse de vous en remercier brièvement, car je suis fort occupé, mais cordialement.

L'heure d'une lutte suprême1 est elle aussi proche que vous semblez le croire ? Elle réveillerait les conservateurs trés courageux mais divisés et qui s'étiolent dans de tristes discussions de partis. Je redoute pour eux la pourriture d'hôpital.

Ne doutez jamais de mes meilleurs sentiments pour vous depuis bien des années, vous en connaissez la sincérité.
Changarnier

1Falloux et ses amis entendent lutter contre les intentions d'A. Thiers partisan résolu de l'instauration de la République.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «14 janvier 1872», correspondance-falloux [En ligne], Troisième République, BIOGRAPHIE & CORRESPONDANCES, CORRESPONDANCES, 1872,mis à jour le : 22/04/2018