CECI n'est pas EXECUTE 29 décembre 1862

1882 |

29 décembre 1862

Alfred de Falloux à Pauline de Castellane

29 décembre 1882*

Chère Madame

Vous aurez su par Monsieur de Juigné1 que Lavedan, après avoir enrôlé son second fils a Tours, était venu faire un petit pèlerinage auprès du presbytère des Jacobins2. Il y est jusqu’à demain matin, et vous adresse ses plus respectueux hommages, en même temps que ses regrets de ne s’être pas arrêté à Saint-Patrice3. Il dit que ses moments sont absolument comptés et on le croit volontiers à voir ce qu’il fait. La page du Correspondant sur l’abbé Chapon est courte, mais elle est bonne et juste.

Àh ! vous aussi chère Madame, vous êtes une affection qui veille et une plume vaillante qui combat. Je viens de montrer à Cumont votre page sur Escobar et Loriquet, reconnu en vous admirant.

Cumont, Lavedan, mes chapitres que je ne veux pas lâcher m’ont absolument absorbé. Mais je vous réserve un dossier de LEtoile sur Léon XIII qui vous amusera, non, qui vous ennuiera et l’abbé Couvreux aussi, mais qui vous montrera de quoi ces gens-là sont capables en fait d’effronterie et de mauvaise foi. Il vous sera manifeste comme à nous que l’article plus rapide et plus malin qui parle de l’impasse des Jacobins, est parti de l’évêché***.

Vous aurez vu dans l’Union de l’Ouest hier l’article sur Cacqueray4. Vous en verrez un aujourd’hui appuyé de l’Echo Saumurois. J’écris en même temps ma bien sincère condoléance à Madame de Cacqueray. Répéter encore à Boni à Jean et à Biche avec quel tendre vœu je les embrasse en même temps que je demande à Dieu de bénir votre 62e année. Combien je voudrais aussi que Dieu fut appelé à la mort et au testament de Gambetta ! Comme il devrait bien léguer ses amis à l’amour vrai de la France et de la liberté !

A. de F.

 

 

 

 

*Archives nationales./ Fonds Castellane.

1Juigné, Charles Gustave Leclerc de, comte de (1825-1900), homme politique français. Député de Loire-Inférieure de 1871 à 1898. Légitimiste ardent, il se fit inscrire à la réunion des Réservoirs.

2C’est ainsi que Falloux nomme son appartement situé impasse des Jacobins à Angers.

3Commune d’Indre-et-Loire où se situe le château de Rochecotte, demeure de Pauline de Castellane.

4Charles Louis de Cacqueray (1816-1882), maire de Montreuil-Bellay, venait de décéder.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «29 décembre 1862», correspondance-falloux [En ligne], BIOGRAPHIE & CORRESPONDANCES, CORRESPONDANCES, 1882, Troisième République,mis à jour le : 14/01/2019