CECI n'est pas EXECUTE 20 juin 1863

Année 1863 |

20 juin 1863

Emile Keller à Alfred de Falloux

Saint-Nicolas1, ce 23 juin 1863.

Cher Monsieur,

Je suis très touché de votre souvenir et je tiens à vous le dire tout de suite. La cause que j’ai défendue, le sera désormais par des voix plus expérimentées et plus fortes que la mienne. Il n’y a donc pas lieu de se décourager. Cependant laissez-moi vous dire mon profond regret de ne pas vous voir avec ceux là où votre place2 était si bien marquée, mon regret surtout de vous savoir toujours souffrant quand on aurait si besoin de vous. Pour moi, je sens qu’un peu de travail et de réflexion peut m’être très profitable et, tout en restant à la disposition des catholiques, je vais tâcher de me rendre plus digne d’eux.

Je suis, cher Monsieur, avec un respectueux attachement votre très humble serviteur.

Emile Keller.

1Emile Keller s’était fait construire un château en 1859 dans la vallée de Saint-Nicolas, à Rougemont, au nord de Belfort.

2Falloux avait renoncé à se présenter comme candidat aux élections législatives des 31 mai et 14 juin 1863.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «20 juin 1863», correspondance-falloux [En ligne], Second Empire, Année 1852-1870, BIOGRAPHIE & CORRESPONDANCES, CORRESPONDANCES, Année 1863,mis à jour le : 10/12/2020