CECI n'est pas EXECUTE 16 janvier 1879

1879 |

16 janvier 1879

16 janvier 1879

Cher Monsieur l'abbé, vous devez retrouver ci-inclus la lettre de la princesse Wittgenstein1 saus ce qui tombe d'aplomb sur Mad[ame] de Castellane (date du concile) sur Mad[ame] de Rocheplatte2 et sur Mad[ame] Craven, je continue à ne rien comprendre ni à ce qu'elle dit, ni à ce qu'elle veut dire. J'ai reçu, depuis ma lettre à Rome, une longue lettre de M. de Perrochel3, après une audience d'une demi-heure où tout ce qu'il a entendu de Léon XIII l'a charmé. Il y a été constamment question de la France, et rien ne laisse percer cette étrange note d'un pape qui aurait prodigué les éloges les plus solennels à un évêque et qui ne voudrait pas que les autres en parlassent. En tous cas, je ne me sentirais ni coupable ni atteint, puisque le Correspondant n'a encore parlé que de l'abbé Dupanloup défendant les Jésuites et les faisant admettre en France. Si c'est là le crime, - ce que je ne crois pas – je dois vous avouer que le Correspondant va le continuer.

Que vont devenir les femmes de France et l'archevêque d'Alger4, si la duchesse de Chevreuse5 s'éloigne ? Ce qui est plus triste encore, c'est le départ pour Florence. L'entêtement du pauvre duc de Chaulnes6 pourra lui être bien fatal !

Si Elie de Gontaut7 vient à Rochecotte, veuillez lui rappeler qu'il sera bien près de Bourg d'Iré et lui apprendre que le chemin de fer vient directement désormais d'Angers à Segré. J'inaugure aujourd'hui mon retour dans la salle à manger, et je reverrai le plein air dés que la pluie aura cessé. Dites-nous bientôt aussi votre mieux, cher Monsieur l'abbé, et donnez nous bientôt l'espérance que vous aussi vous nous ferez jouir des bienfaits de M. de Freycinet8 !

Falloux

1Sayn-Wittgeinstein Karolina Elzbieta de (1819-1887), princesse d'origine ukrainienne, écrivain, elle était l'égérie de Franz List.

2Marie Adrienne Jeanne dit Jenny Drouin de Rocheplatte, née Crublier de Fougères (1816-?)

3Perrochel Fernand Clovis Ludovic de (1843-1881), homme politique. Conseiller général du canton de Saint-Patern, dans la Sarthe, il fut élu député de ce département en 1876 et réélu en 1877 et en 1881. Il siégea avec l'Union des droites jusqu'à sa mort.

4Mgr Charles Martial Allemand Lavigerie (1825-1892), archevêque d'Alger et de Carthage. Il sera créé cardinal en 1882.

5Julie Valentine de Contades, duchesse de Chevreuse (1824-1900), veuve d'Honoré d'Allbert de Luynes, duc de Chevreuse (1823-1854).

6Paul d'Albert, duc de Luynes, duc de Chaulnes (1852-1881).

7Gontaut-Biron, Elie de, vicomte (1817-1890), diplomate et homme politique. S'occupant d’œuvres charitables sous l'Empire, il entra en politique après le 4 septembre, se faisant élire en 1871 représentant des Pyrénées Orientales. Siégeant à droite, il se fit inscrire aux réunions Colbert et des Réservoirs. En janvier 1876, il fut élu au Sénat dont il sera membre jusqu'en 1883. Entre-temps, il avait été nommé par Thiers ambassadeur à Berlin, poste qu'il occupa du 4 janvier à sa démission en décembre 1877. Rentré dans la vie privée en 1882, il publia quelques articles remarqués dans le Correspondant, notamment (25 octobre 1889) contre l'alliance des monarchistes et des boulangistes.

8Freycinet Charles Louis de Saulces de (1828-1923), ingénieur et homme politique. Polytechnicien, il devint chef de l'exploitation de la Compagnie des chemins de fer du Midi. Collaborateur de Gambetta dans le gouvernement de la Défense nationale en 1870-1871, il entra au Sénat en 1876 où il siégea avec la gauche républicaine. Le 14 décembre 1877, il entra dans le ministère Dufaure-Waddington où il occupa le portefeuille des Travaux publics. Président du conseil du 28 septembre 1879 au 19 septembre 1880, il occupe une seconde fois ce poste le 30 janvier 1882.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «16 janvier 1879», correspondance-falloux [En ligne], BIOGRAPHIE & CORRESPONDANCES, Troisième République, 1879, CORRESPONDANCES,mis à jour le : 21/09/2014