CECI n'est pas EXECUTE 25 novembre 1878

1878 |

25 novembre 1878

Alfred de Falloux à Mgr Dupanloup

25 novembre 1878

Cher Seigneur,

J'ai adressé à Putanges1, sans perdre un instant, ma réponse qui est une impossibilité absolue d'accepter fondée sur des motifs que je ne répète pas ici parce que ma lettre vous est sans doute revenue, à cette heure-ci.

Qquant à la situation de notre malheureux pays, mon invariable avis est que la démission du Maréchal2 ouvrirait une incalculable série de désastres et que le Sénat doit tout faire pour la conjurer.

L'état de siège et les élections fixées après une exposition3 sont évidemment dans la logique de la résistance, et lorsqu'on entre forcément dans une telle voie, plus on fait de peur plus on fait de mal !

Votre lettre est brûlée et celle-ci vous porte en hate, à cause de l'heure du courrier, l'expression très affaiblie des sentiments les plus reconnaissants.

Alfred

1Putanges-Pont-Ecrepin, commune du département de l'Orne.

3Il s'agit de la troisième exposition universelle de Paris qui s'était tenue au Champ de Mars du 1er mai au 31 octobre 1878.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «25 novembre 1878», correspondance-falloux [En ligne], Troisième République, BIOGRAPHIE & CORRESPONDANCES, CORRESPONDANCES, 1878,mis à jour le : 18/06/2017