CECI n'est pas EXECUTE 10 décembre 1872

1872 |

10 décembre 1872

10 décembre 1872

Cher Monsieur l'abbé,

Nous venons de passer cinq jours sans plus de nouvelles de Paris que du temps des Prussiens et nos communications mêmes avec Segré ont été très irrégulières. C'est donc très involontairement que j'ai tant tardé à vous remercier de votre lettre et à vous prier de faire remercier Madame de Juigné1 pour moi.

Pendant ce temps ma jaunisse s'opiniâtre ; on me dit que cela tient au froid, je ne le crois guère, car elle passe beaucoup de temps au lit et le reste sans sortir d'une chambre très chauffée ; du reste, elle ne s'aggrave pas. Je continue à prendre de fréquentes médecines, en me disant à chacune d'elles, que je fais comme Madame de Sévigné, Madame de La Fayette, le duc de La Rochefoucauld et Louis XIV ! Cette pensée me console !

Je n'ai rien remarqué dans la Défense, puisque je ne la reçois pas, mais si Mademoiselle Dubois veut bien me dire en deux mots quel est le sens de l'arcle sur l'Aurora, je lui en serais fort obligé.

Albert de Rességuier est parvenu à gagner le Nivernais entre deux neiges. Le voilà donc à Faye2 près de Berthe3 pour un mois, et il s'en félicite beaucoup.

Madame de Caradeuc4 est moins bien depuis deux jours. Combien je voudrais que nos épreuves profitassent à Berthe et à tout Rochecotte !

Falloux

 

 

1Charlotte de Juigné née de Percin de Montgaillard de La Valette (1825-1897).

2Château de Faye, dans la Nièvre, domaine appartenant à la famille Benoist d'Azy.

3Berthe Benoist d'Azy (1850-1899), fille cadette d'A. de Rességuier.

4Emilie-Marie-Charlotte de Caradeuc, née de Martel (1801-1882), mère de Marie de Falloux.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «10 décembre 1872», correspondance-falloux [En ligne], Troisième République, BIOGRAPHIE & CORRESPONDANCES, CORRESPONDANCES, 1872,mis à jour le : 14/01/2015