CECI n'est pas EXECUTE 30 juin 1879

1879 |

30 juin 1879

Charles Place à Alfred de Falloux

Rennes, 30 juin 1879

Monsieur le comte,

C'est à Paris où je viens de passer quelques jours que j'ai reçu la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire et cette circonstance m'excusera de ne vous avoir pas sur-le-champ exprimé ma vive reconnaissance.

Je suis extrêmement touché de vos trop bienveillantes dispositions à mon égard. Le prix que j'aurais attaché au bonheur de m'entretenir avec vous et la mesure du regret que j'éprouve d'en être privé. Néanmoins lors de ma visite à Becherel1, le souvenir de vos gracieuses intentions ajoutera aux consolations que multiplie pour moi l'accueil de nos excellentes populations.

Je comprends trop que vous ne puissiez vous éloigner de Madame de Caradeuc2 et je m'associe aux douloureuses sollicitudes que vous cause l'état de la vénérable malade.

Veuillez agréer, Monsieur le comte, l'hommage de montrer respectueux dévouement en N. S.

Ch. Place, archevêque de Rennes.

1Le bourg de Bécherel, commune d'Ille-et-Vilaine, est le bourg le plus proche du château de Caradeuc, propriété des beaux-parents de Falloux, qui s'étend sur plusieurs communes, Longaulnay et Saint-Pern, en Ille-et-Vilaine, et Plouasne en Côtes-d'Armor.

2Emilie-Marie-Charlotte de Caradeuc, née de Martel (1801-1882), belle-mère d'Alfred de Falloux.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «30 juin 1879», correspondance-falloux [En ligne], Troisième République, BIOGRAPHIE & CORRESPONDANCES, CORRESPONDANCES, 1879,mis à jour le : 14/03/2015