CECI n'est pas EXECUTE 25 décembre 1885

1885 |

25 décembre 1885

Edouard de Fitz-James à Alfred de Falloux

Paris, ce 28 décembre 1885

Mon cher Falloux,

Veuillez excuser ma très tardive réponse. Je n'ai pas voulu vous répondre avant de le faire en parfaite connaissance de cause c'est-à-dire sans connaître le texte de la sentence arbitrale que vous avec bien voulu vous charger de rendre pour mettre fin aux difficultés d'affaires survenues entre nous et notre gendre de Miramon1.

J'étais, et Mme de Fitz-James2 aussi, convaincu que votre sentence ne pouvait être que l'expression du sens droit et élevé et des sentiments de parfaite justice qui vous caractérisent. C'est ce qu'elle est en effet et madame de Fitz-James et moi vous en adressons tous nos remerciements les plus affectueux et nos excuses encore de vous avoir donné tant de peine.

Ceci dit et très cordialement dit je vous assure, il faut que je vous parle de la triste nouvelle que nous recevons à l'instant ! Athanase de Charette3, le fils de ma sœur4, a été pris à Tours où il faisait son volontariat de la fièvre typhoïde. Il a été transporté à la Basse-Motte5 chez son père6 qui me télégraphie qu'il vient d'être administré et qu'il est dans le plus grand danger et que Dieu protège ce pauvre enfant...Ma mère7 est à Rome, je crains qu'elle ne veuille revenir en toute hâte ! Ce qui à son âge, 78 ans, et dans cette saison serait bien inquiétant.

Vous prendrez part, mon cher Falloux, à notre vive inquiétude. Je vous envoie l’expression de ma bien grande et très reconnaissante affection.

Fitz-James

1Miramon, Henri de Cassagne de Beaufort de (1852-1887). Il avait épousé, le 25 juin 1874, Marie-Yolande de Fitz-James (1855-1925).

2Fitz-James, Marguerite Augusta Marie duchesse de, née Löwenhielm (1830-1915), épouse du duc depuis 1857.

3François-Athanase de Charette (1865-1885).

4Antoinette Marie de Fitz-James (1837-1865).

5Château de Basse-Motte, à Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine (Ille-et-Vilaine), propriété d'Athanase de Charette.

6Athanase de Charette (1832-1911). Colonel des zouaves pontificaux, il avait participé aux batailles de Castelfidardo (1860), Mentana (1867) et à la défense de Rome (1870). Blessé à Patay, le 2 décembre 1870, il sera nommé général auxiliaire.

7Marguerite de Marmier (1807-1888), veuve de Jacques de Fitz-James (1799-1846).


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «25 décembre 1885», correspondance-falloux [En ligne], 1885, CORRESPONDANCES, BIOGRAPHIE & CORRESPONDANCES, Troisième République,mis à jour le : 03/03/2017