CECI n'est pas EXECUTE Mai 1882

1882 |

Mai 1882

Charles-Albert Costa de Beauregard à Alfred de Falloux

Paris 7, rue Marignane [mai 1882]1

Monsieur le comte,

Un événement de famille, le mariage de ma fille2, m’oblige une fois encore, à ajourner le projet, tant caressé, de ma visite au Bourg d’Iré. Si je n’ai pas à vous donner cette bonne raison, Monsieur le comte, je ne saurais en vérité comment excuser un retard qui, après toutes vos bontés frise l’indépendance de cœur. Et pourtant j’ose ajouter encore à ma dette en vous demandant toute votre bienveillance pour la petite savoyarde qui va devenir bretonne.

Ma fille, en épousant le Cte de Landemont3, dont les terres sont prés d’Ancenis4 ne sera pas trop loin de vous. Pour elle, ce voisinage me ravit. Mais croyez bien qu’en moi je ne m’oublie pas. Car ce voisinage me donnera, je l’espère, souvent l’occasion de renouveler, Monsieur le comte, l’expression de mon respect si sincère et si profond.

Mis Costa

 

 

1La date nous est indiquée par le mariage dont il est question ici qui eut lieu le 31 mai 1882.

2Marie Euphémie Elisabeth Costa de Beauregard (1861-1932).

3Pantin de Landemont, Marie Eugène Alexandre Ambroise, comte (1856-1932).

4Ancenis est en Loire-Atlantique département limitrophe du Maine-et-Loire.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «Mai 1882», correspondance-falloux [En ligne], BIOGRAPHIE & CORRESPONDANCES, Troisième République, CORRESPONDANCES, 1882,mis à jour le : 21/04/2021